lundi 7 août 2017

Top 7 : musées à découvrir le long du Chemin des Cantons



On va se le dire : on n’a pas le plus beau des étés cette année. Les nombreuses journées de pluie nous font  chercher les activités d’intérieur. Tout le long du Chemin des Cantons, dans les Cantons-de-l'Est, plusieurs lieux vous offre des expériences intérieures des plus intéressantes. En voici une sélection :

Musée Bruck :  Étape du Chemin des Cantons située à  Cowansville, le musée Bruck propose trois expositions permanentes : des photographies historiques de de la ville, plusieurs œuvres de la collection Bruck-Lee et la collection Lee-Vermeille (dans les jardins notamment). En plus de ces œuvres, une nouvelle exposition temporaire a été inaugurée dernièrement :  « Absences et transparences ».   Elle regroupe les œuvres de deux artistes, Yannick De Serre et Françoise Issaly et présente parallèlement deux univers distincts ayant en commun la poursuite expérimentale d’effets de transparence et un travail sur papier laissant place au vide et au blanc. L’exposition se déroulera jusqu’au 9 septembre 2017.
 
Grange Waldbridge - Crédit Jean-François Bergeron
Musée Missisquoi : située à Stanbrige East, cette Étape du Chemin des Cantons est logé dans un  ancien moulin à broyer le grain, construit en 1830. En plus du moulin Cornell, le musée regroupe le magasin général Hodge (construit en 1841) et la grange Walbridge (grange ronde à 12 côtés). Ces trois lieux vous feront découvrir la région sous des aspects différents : au moulin, vous découvrirez l’histoire de la région Missisquoi;  dans le magasin général, vous retrouverez une authentique collection des marchandises qui s’y trouvaient à l’époque de la Seconde Guerre mondiale; dans la grange Waldbrige, vous en apprendrez plus  sur l’agriculture dans le comté de Missisquoi avant la Seconde Guerre mondiale. En saison estivale, une galerie d’art situé dans le moulin Corbnell, la galerie Paige Knight, propose des expositions temporaires d’artistes locaux. Jusqu’au  7 septembre 2017, les peintures de Sue Gerson Galusha sont à l’honneur dans une exposition intitulée « De l’intérieure à l’extérieure ».



Musée Colby-Curtis :  situé dans l’édifice Carrollcroft, une magnifique résidence patrimoniale construite en 1859 par le docteur Moses French Colby à Stanstead, le musée propose aux visiteurs  un aperçu du style de vie élégant dont ont joui plusieurs générations d’une importante famille frontalière d’origine américaine. La collection du Musée Colby-Curtis compte environ 15 000 artéfacts provenant soit de la collection de la Famille Colby ou de la collection de la Société d’histoire de Stanstead. En plus de cette exposition permanente, les visiteurs peuvent découvrir une exposition temporaire, « Le regard de l’artiste: Wilbur Aaron Rease », présente jusqu’au 31 mars 2018. Artiste peintre spécialisé dans les portraits, cette exposition se penche tout particulièrement sur le regard intime que posait Reaser sur la vie et l’univers de la famille Colby ainsi que sur la résidence familiale Carrollcroft.

Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke : véritable institution  dans la région, le musée de la  et qui vous dira tout sur les poils des humains, plantes et animaux; « Maîtres du jeu » à voir avant le 9 octobre 2017 et qui vous apprendra d’où viennent les jeux vidéo et ce que l’avenir leur réserve.
nature et des sciences se donne pour mission d’ « Inspirer, émerveiller et rendre accessible à chacun la découverte de la nature, des sciences et la richesse de nos collections issues du patrimoine naturel ». Outre les expositions permanentes, deux expositions temporaires sont à l’affiche cet été : « Au poil, une exposition qui décoiffe » accessible jusqu’au 4 septembre 2017

Galerie d’art de Cooskhire-Eaton : au coeur du village de Cookshire-Eaton, cette nouvelle galerie d’art est logée dans la Maison de la culture John-Henri Pop,  ancien presbytère de l'Église anglicane Saint Peter . Elle propose pour cette saison les expositions de trois artistes : « Traces » de Sylvie Pinsonneault (photographe); « L’inutile orgueil » de Chantal Bonneville (peintre et photographe) et « Stretching time » de Robert Peloquin (artiste du verre).  

Vitrine minéralogique d'Asbestos : un arrêt à la bibliothèque d’Asbestos vous fera découvrir la très
impressionnante collection de minéraux de la vitrine minéralogique. Une grande partie de la collection porte sur la minéralogie et la géologie de la mine d'amiante Jeffrey, l'une des plus grandes mines à ciel ouvert au monde. Un belvédère situé à proximité vous permettra d’ailleurs d’avoir un magnifique point de vue sur l’ancienne mine et sur la région.

Moulin à laine d’Ulverton : datant de 1850, ce lieu est l’unique centre d’interprétation des textiles au Canada ! Turbine et machines d’époque sont opérationnelles et des visites guidées sont proposées tous les jours. Aussi, en nouveauté cette année, les jeunes de 6 à 12 ans pourront bénéficier d’ateliers de découverte autour de la laine (confection de bracelets, de porte-clés et d'un pompon en laine; initiation au crochetage et au tricot sur les doigts).

Pour découvrir d'autres arrêts le long du Chemin des Cantons: chemindescantons.qc.ca 

Sources : les différents sites Internet des lieux suggérés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire